jeudi 7 février 2008

Composition en La mineur - Valse Slovenne


Valse Slovenne avec un peu de jazz

illustration: "Danse à la ville" de Renoir- 1883

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Le parti-pris des évocations ou imitations de style (cf. vos autres compos) peut souvent se révéler dangereux pour un compositeur. D'autres s'y sont essayés avec de gros moyens techniques et des connaissances académiques imposantes qui s'y sont cassé les dents. On ne réveille pas toujours impunément Messieurs Bach ou Mozart. Mais là, je dois dire que je suis assez admiratif : c'est simple, direct et ça va au but. Bref, c'est beau et bien ficelé sans jamais devenir pédant ou ennuyeux.
Est-ce édité ? Car je suis à peu près certain que ça plairait bien aux profs de piano qui sont très friands de ce genre de pièces pour leurs auditions d'élèves.
Cela posé, vos oeuvres sont peut-être un peu courtes. Mais après tout, le nombre des préludes de Chopin qui dépassent une page ne constitue pas la majorité de l'opus 28 !
Continuez, s'il vous plait.

Anonyme a dit…

Sacha,
Très joli ce petit air de musique, je valide pour le blog !
Je suis impatiente d'être au printemps pour que tu nous fasses quelquechose à la hauteur de cette jolie saison..
@+
Séverine

dohi a dit…

On dirait une musique qui pourrait parfaitement accompagner le film "La vie rêvée d'Amélie Poulain" !
Tu devrais te lacer dans la composition de musique de film...
Il faudrait que tu sois référencé. Demande donc à François ! On ne sait jamais... Tu pourrais arrondir grandement tes fins de mois.
Je suis sérieux !

Anonyme a dit…

On retrouve avec plaisir cette belle sonorité de piano entendu dans "Ode en sol mineur". L'enregistrement offre ici un éloignement de l'instrument quelque peu pénalisant (Reverb ? Position micro ? Changement de local ? ). Ceci dit cette piece est bien vivante, emotionelle, un mélange de couleurs reussie. Le jeu, pasionné et sensible, invite de nouveau à la boucle ...

Piece tres sympathique. Une etude a vivre en boucle car offrant à mesure, des points d'émotions delicats et timides, surgissant soudain de sa profondeur. Un bon moment de musique ! Bonne suite ...

Anonyme a dit…

Si je peux me permettre quelques conseils :
1) faites accorder votre piano avant de vous enregistrer. Vous n'entendez donc pas qu'il est faux? Il sonne comme une casserole et ça dessert vos compositions.

2) sur le fond, ça va, à la fois ça ne casse pas des briques, genre néo-Tchaïlovski; je préfère écouter Les Saisons, mais bon, c'est quand même pas trop mal tourné, pour faire travailler des élèves ça peut passer.

3) la valse slovène me semble un peu plus intéressante

4) mais ne pouvez-vous pas engager un pianiste, ou un élève un peu plus avancé, pour les enregister?
Par exemple, pourquoi dans la Valse slovène cette main gauche qui marque les temps avec tant de dureté, comme on plante des clous?
Introduisez un peu de douceur dans ce monde de brutes, dans une valse, on ne martèle pas les temps boum boum boum boum comme dans la techno! et puis les ralentis sont mal maîtrisez, on ne sait pas si c'est un ralenti ou simplement le pianiste qui cherche ses notes.

5) accessoirement vous pourrez faire relire votre site par quelqu'un qui a un bon français et vous enlèvera un certain nombres de fautes d'orthographe.